< ACCUEIL

EXPÉRIENCE COLLECTIVE >

Depuis près de 70 ans, le Festival d’Avignon place la jeunesse au coeur de son projet artistique et démocratique, et fait de l’éducation populaire un moteur de sa relation au public.


Dès 1959, Jean Vilar et les CEMÉA développent des rencontres internationales de jeunes lors du mois de juillet, qui, sous le chant des cigales et à l’ombre des platanes, se passionnent et se questionnent collectivement à partir d’oeuvres de spectacle vivant. Les photos de Denis Bordat témoignent de l’été 1960 où Jean Vilar accompagnait les CEMÉA à la Gare d’Avignon.


“ Mettre en route l’intelligence sans le secours des cartes d’Etat-Major.”

Jean Vilar


“ C’est ainsi que, coude à coude, le public, les artistes et les professionnels de la culture et de l’éducation partagent un même engagement pour agrandir le destin de chacun avec celui de l’autre”

Olivier Py


CDJSFA l Accueil CDJSFA l Une expérience collective Accueil j